Menu

David Fitt – Human Satiation

Photography

David Fitt – Human Satiation

Categories

David Fitt compare la satiété sémantique causée par la répétition multiple d’un son, à la saturation visuelle que peut causer l’observation trop intense et permanente d’un visage. Que voyez-vous ? Imperfection, chaire, relief, irrégularité. Le concept est là. Il est large et s’adapte à de nombreuses situations. Ici nous sentons l’agacement de se retrouver confronter à tous ces faciès. Mais ce n’est qu’un exemple pour illustrer ce concept. Restez dans une même pièce un certain nombre de jours et vous devrez vous en échapper. Parlez une semaine constamment à une personne et vous ne pourrez plus la supporter.

Ce n’est pas une question objective du beau ou du moche. C’est juste qu’ici les visages perdent en humanité, en singularité. Ils sont là, en dehors de tout jugement, de tout sentiment. David Fitt compte d’ailleurs les exposer en format d’un mètre sur un mètre afin de décupler l’effet escompté. La satiété grandeur nature. La répétition devient le moche. Mais ce moche n’est pas esthétique. C’est le moche du temps et de la monotonie. Il est lent, pesant et mortifère. 

-Déniché par Jules Calcet

We Are MC
Partager

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!