Menu

ITW – Veronika Gilková

Photography

ITW – Veronika Gilková

Categories

Veronika Gilková est une photographe Slovaque diplômée en psychologie. Plusieurs des séries de Veronika ont été partagées un peu partout sur le web. Au delà de son goût prononcé pour les couleurs, nous aimons son sens de l’esthétisme et son univers atypique. Toutes les illustrations utilisées pour l’article sont extraites de sa galerie intitulée « Smoke Stories ». 

Peux-tu nous résumer ta trajectoire et ton parcours ?

J’ai débuté la photographie il y a quelques années sans aucune connaissance et sans y placer aucune attente. A l’époque, j’étais à l’université et je voulais développer ma créativité. J’étais attirée par les arts visuels, la photographie s’est donc imposée d’elle-même. Depuis les choses ont évolué, et la photo est devenue une grande partie de ma vie.

Qu’est ce qui t’a poussé à devenir photographe ? 

Je n’ai jamais pensé à devenir photographe au sens professionnel du terme et par ailleurs je ne me considère pas comme l’une d’entre eux. C’est probablement parce que j’ai un travail très différent dans la vie en parallèle.

Peux-tu nous en dire plus sur ton processus créatif ?

La façon dont je démarre un nouveau projet varie en permanence. La seule constante, c’est que je m’efforce de transcrire dans la réalité ce que j’ai imaginé au préalable. Pendant mes shootings et mes séquences de post-production, j’aime laisser place à la spontanéité. Ca me permet de rester libre et ça donne à mon processus plus de fluidité.

Au fond, de quoi ton art parle-t-il vraiment ?

Il appartient à tous. Je ne crois pas qu’il soit nécessaire d’en donner un sens, j’aime l’idée que chacun puisse s’approprier mon travail et l’interpréter à sa façon. Toutefois, la notion-clef dans mon travail est l’intuitivité. Je recommande donc de le regarder par le prisme des émotions et de ne pas trop l’intellectualiser. 

As-tu de nouveaux projets en route ? 

Oui ! J’attaque prochainement un tout nouveau projet. Je vais travailler sur un concept d’animaux cohabitant avec les êtres humains dans les villes. A suivre 😉 

Qu’aimerais-tu avoir accompli dans les prochaines années ?  

Généralement je suis simplement heureuse avec la vie que j’ai. J’essaye de ne pas trop me projeter. L’expérience de la vie m’a donné la sensation que plus on anticipe, plus les choses semblent compliquées. J’essaye de rester ouverte d’esprit et j’espère qu’un tas d’idées se manifesteront en temps voulu.

Comment espères-tu que les gens réagissent face à ton art ? 

J’espère qu’ils passent un bon moment en me découvrant, et surtout qu’ils y trouvent un moyen de s’enrichir personnellement :)

– Propos recueillis par Yannis Mouhoun

We Are MC
Partager

This is a unique website which will require a more modern browser to work!

Please upgrade today!